S'il est vrai que la marque infaillible d'un mauvais règne est l'excés des louanges adressées au monarque, on sait ce qu'on doit penser de notre présent régime.

Jacques Soustelle

Patience, plus que ..
·seconde(s)·
·minute(s)·
·heure(s)·
·jour(s)

Pendant presque une demi-journée tous les médias, presse, télé, tam-tam et minarets, ont exulté la bonne nouvelle. Ils ont trouvé un accord . LEQUEL ?

C’est vrai que comme il fallait vite revenir à l’essentiel d’une actualité décisive pour l’avenir du monde, je veux parler du football, ces mêmes médias ne donnaient pas trop de détails. Pas le temps !!

Il faut reconnaitre que la séquence football était tout de même riche d’enseignement.

Rappelez vous, Monsieur Manu dénonçant la lèpre populiste et redoutant la renaissance des nationalismes.

Sur le populisme je me contenterai de rappeler la définition la plus communément admise

« doctrine qui oppose un peuple vertueux et homogène à un ensemble d'élites et autres groupes d'intérêts particuliers de la société, accusés de priver (ou tenter de priver) le peuple souverain de ses droits, de ses biens, de son identité, et de sa liberté d’expression. »

 

Donc, selon Monsieur Manu, c’est avoir la lèpre que de souhaiter que le peuple soit consulté plus souvent sur les grands choix de société et qu’une élection, plus ou moins par défaut, n’emporte pas blanc-seing automatique.

Et puis la crainte de la renaissance des nationalismes ce qui me semblait parfaitement contradictoire avec les emballements quasi hystériques lors des victoires, ou des défaites, des équipes NATIONALES de football. Le summum étant atteint par le tweet de JL Mélanchon saluant la défaite de l’équipe d’Allemagne comme une nouvelle capitulation de Novembre 18 ou de Mai 45 !!!

J’ai toujours pensé que la vrai intégration européenne serait accomplie le jour où, dans le domaine sportif, à l’instar des équipes russes ou américaines, par exemple, il y aurait des équipes européennes. En attendant ….

Mais revenons à l’accord trouvé à Bruxelles.

D’abord je m’interrogeais sur la nécessité de ce sommet. 

En effet il n’y a pas de « crise des migrants » d’après les dires de BHL, ce philosophe médiatique portant de belles chemises dont la blancheur éclatante est une pub permanente pour Ariel ….

Nous ne devons pas avoir les mêmes chiffres !!

D’après Eurostat rien que pour la France 115085 étrangers en situation irrégulière ont été REPERÉS en 2017. Repérés, c’est à dire que ça ne comptabilise pas ceux qui passent à travers les mailles du filet

Toujours en France le différentiel entre les décisions d’expulsion du territoire et l’effectivité de leur exécution est important et en hausse constante

Décisions         2015 : 79950           2016 : 81000          2017 : 84675

Exécutions       2015 : 18245            2016 : 14065           2017 : 15665

Donc il n’y a pas de crise …… mais il y a tout de même un problème …

Près de 250 000 décisions de reconduite à la frontière et seulement 48 000 effectivement exécutées. Les 200 000 restants sont apparement toujours dans la nature ! C’est dire la capacité que nous avons à gérer la situation.

 

Donc hop, un saut à Bruxelles pour gonfler ses petits muscles, régler le problème et exulter à la cantonade «  nous avons trouvé un accord ».

J’étais tout de même dubitatif.

Monsieur Manu qui d’habitude en fait des tonnes en matière de com, s’était contenté de quelque minute d’entretien avec la presse sur place. Nous n’avons pas eu droit à Monsieur Manu Daladier  descendant de l’avion au Bourget. Paris-Match ne consacrait pas un encart spécial de 12 pages pour célébrer l’événement.

La première décision de Monsieur Manu « il n’y aura pas de centres fermés en France » était immédiatement contrée par l'italien Guiseppe Conte l’invitant à relire l’accord et estimant qu’une telle déclaration était le fruit de la fatigue de Monsieur Manu.

Muti Merkel se heurte à l’opposition de son alliée bavaroise, la CSU, et ses déclarations sur les accords bilatéraux avec 14 États membres, dont la France, sur la prise en charge des migrants allemands enregistrés dans les pays tiers, sont immédiatement contestées par la Hongrie, la Pologne et la Tchéquie comme ne faisant pas partie de l’accord.

Le président Autrichien, président de l’Union depuis le 1° juillet vient de se dire hostile aux plateformes régionale de débarquement hors UE où les migrants pourraient demander l’asile,  dont on nous avait pourtant annoncé qu’elles faisaient partie de l’accord.

Il a même osé poser la question de l‘implication d’autres pays que l’Europe dans l’accueil des migrants.

C’est vrai que l’Indonésie par exemple, 87,2% de musulmans, pourrait faire un petit effort….

En bref ils ne sont « tombés d’accord » sur rien ou en tout cas sur pas grand-chose.

 

Et surtout ils continuent de ne pas entendre les peuples européens que l’on pousse dans des positions quelquefois radicales par défaut de prise en considération des questions qu’ils se posent.

La lecture du livre de Douglas Murray, que je permets de vous recommander, « L’étrange suicide de l’Europe » est à cette égard édifiante.

En Angleterre silence sur les viols « industrialisés » de jeunes anglaises par des gangs indo-pakistanais pour ne pas stigmatiser une population.

En Allemagne la police allemande déconseillant aux femmes de porter plainte après les 1700 agressions sexuelles de la nuit de Noël à Cologne.

En France silence radio après qu’un sondage eût révélé que 23% des musulmans interrogés plaçaient la Charia avant les lois de la République.

Etc…etc…

 

PS: Vous aurez bien sûr remarqué que, répondant à la leçon de savoir vivre qu’il a donné à un jeune je l’appelle désormais MONSIEUR Manu.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir