S'il est vrai que la marque infaillible d'un mauvais règne est l'excés des louanges adressées au monarque, on sait ce qu'on doit penser de notre présent régime.

Jacques Soustelle

Patience, plus que ..
·seconde(s)·
·minute(s)·
·heure(s)·
·jour(s)

TurcEurop.jpgDécryptant la déclaration de Macron « Pour ce qui est de la relation avec l'Union européenne, il est clair que les évolutions récentes et les choix ne permettent aucune avancée du processus engagé » la presse, dûment chapitrée par l’AFP titre « Macron ferme la porte à une adhésion de la Turquie dans l’UE » ou encore « Face à Erdogan, Macron garde la porte d'entrée de l'UE fermée »
Et beh!
Cette déclaration guerrière mérite quelques éclaircissements

Sauf erreur de ma part c’est, depuis le 1° janvier, la Bulgarie qui a pris la présidence de l’Union Européenne. Il n’eut pas été incorrect, la France n’étant que le 1/27° de l’Union, d’y faire allusion.


D’ailleurs, deuxième observation, en septembre 2017 Angela Merkel, qui ne se prend pas pour la cheftaine de l’Europe, un peu plus polie que notre guide vénéré, avait déclaré qu’elle chercherait «une position commune avec ses partenaires européens afin de mettre un terme aux négociations avec Ankara. »


Enfin, troisième observation, je crois me souvenir que c’est Nicolas Sarkozy, horresco referens, qui a introduit dans la Constitution l’obligation d’un référendum.
Art. 88-5 : » Tout projet de loi autorisant la ratification d'un traité relatif à l'adhésion d'un État à l'Union européenne est soumis au référendum par le Président de la République. »


Donc en résumé la porte de l’Union européenne sera fermée à la Turquie après que les chefs d’État de l’Union se soient prononcés et que le peuple français ait voté.
Donc ce n’est pas Manu qui peut décider tout seul !!

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir