S'il est vrai que la marque infaillible d'un mauvais règne est l'excés des louanges adressées au monarque, on sait ce qu'on doit penser de notre présent régime.

Jacques Soustelle

Patience, plus que ..
·seconde(s)·
·minute(s)·
·heure(s)·
·jour(s)

Permettez moi de mettre sous la lumière ce commentaire fait par un anonyme sous pseudo à un article du Figaro consacré à Arnaud Beltrame.

Tout est dit et bien dit

Je pensais à la phrase célèbre dite par un philosophe: "L'enfer c'est les autres".

Puis, tel un guerrier épuisé de ses coups d'épée, perclus de fatigue, je sombrai dans une déception que je ne m'expliquais pas.

Je me rendormis lorsque la voix du vieillard qui, lui, était encore bien vivant, vint annoncer que le militaire était "tombé en héros ».

Puis, la voix éteinte du vieillard dont la fonction est parait-il, ministre de l'intérieur, continuait.

Je voyais des larmes de crocodile lui tomber sur la joue creuse. Il se lamentait de la disparition d'un gendarme sacrifié ou qui se serait sacrifié dans un esprit chevaleresque en se substituant à une femme-otage.

Puis, est venue la reconnaissance de la patrie. Toute la phraséologie pleurnicharde du politicard sonnait comme un discours convenu, préparé à l'avance. Il fallait montrer toute la commisération du gouvernement face au peuple meurtri. La parole d'un vieillard pour couvrir le sacrifice d'un jeune et vaillant gendarme.

Le jeune et vaillant gendarme qui a donné sa vie pour en sauver une autre s'en est allé, après avoir finalement succombé à ses blessures. Il est mort sur le champ de bataille. Un champ de bataille d'une guerre qui ne dit pas son nom.

Le voici maintenant outre tombe obligé d'endurer une autre souffrance. Celle de subir les discours pompeux et éculés de gens sans âme.

Puis encore et encore le sempiternel vieillard dont le souffle manquait à chacune de ses phrases. Ce n'était point l'hommage grandiose rendu au gendarme par un Malraux au souffle géant, au vibrato qui faisait hérisser le cheveux à qui l'entendait, cette voix qui sonnait du plus profond du génie humain. La France.

Non, hélas, ce n'était que la voix éteinte d'un vieillard insignifiant à bout de course .

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir